LANDES ART

Les plages des Landes forment une immense langue de sable de plus de 200 kilomètres de long. A intervalles irréguliers, en nids, ou solitaires, d’anciens blockhaus du mur de l’Atlantique gisent. Certains sont encore sur les dunes, en équilibres précaires, d’autres glissent inexorablement le long des pentes sableuses. Certains ont déjà atteint le milieu d’une plage alors que les derniers sont déjà battus par les vagues, qui commencent leur lent travail d’érosion. Dans quelques milliers d’années ils auront peut être disparu. Ils ont été graffés. De magnifiques oeuvres parfois ont transformé ces amas de béton en street art plutôt contemporain.

Ces photos ont été prises en mars 2014, au Cap Breton et au Cap Ferret au coucher du soleil. C’était 10 jours après une grosse tempête et derrière moi, au pied des dunes, sur une dizaines de mètres de large, la plage était jonchée de bois flottés et de dizaines de milliers de morceaux de plastiques apportés par l’océan. Un triste spectacle qui s’étendait à l’infini le long de la plus longue plage d’Europe. No plastic !